Homère

Je vais chanter la terre,
La mère de toute chose, la solide.
La très ancienne qui nourrit
sur son sol tout ce qui existe.

(Hym. Homère VIIIs. av. J.-C.)

Ce contenu a été publié dans Réflexions, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.